Météo Uckange

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, septembre 11, 2014

Ventes de yearlings trotteur 6 septembre 2014

 

 

Après deux années de croissance, le marché du yearling trotteur vient de montrer ses limites. Faute d'un nombre suffisant de propriétaires et de la présence d'étrangers, les ventes de septembre ont été en net repli. Avec 7,20 million d'euros de CA, le manque à gagner s'élève à 1,6 million sur 2013. Malgré un catalogue riche en chevaux de qualité, au papier comme au physique, -dont l'apport de 30 yearlings Dubois - ces ventes 2014 ne resteront donc pas dans les annales. Le pourcentage de 63,6% de vendus illustre clairement le propos, étant en retrait de 7% sur l'an dernier. Avec moins de chevaux vendus et une moyenne par yearling vendu en légère baisse (23 861 euros, soit une diminution de 2,2%), la note finale est assez salée, puisque le CA total des ces vacations s'est élevé à 7,2 millions, étant en recul de 18% sur 2013. Ce volume d'affaires ramène la situation à 2011 quand les deux agences Trotting Promotion et Agence Française du Trot n'avaient pas encore fusionné, organisant chacune de leur côté des ventes à Vincennes et Deauville.

Vendredi, la vacation organisée autour des jeunes étalons a réalisé 2 millions de CA,  avec le meilleur taux de vendus de la semaine (66,4%), pour un prix moyen/yearling adjugé de 23 000 euros. Ce sont les produits de Timoko qui ont connu le plus de succès avec une moyenne de 38 000 euros, devant Royal Dream (37 800) et Sévérino (28 000)

 

AmbianceNuit

 

 

 

19:35 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.